Bienvenue sur le blog municipal d'Epaux-Bézu

• Réunion publique sur le CET de Grisolles : un dialogue de sourds

15:08, 15/12/2012, .. Publié dans Vie du village .. 7 commentaires .. Lien
Mots clefs : CET



Samedi 15 décembre, de 16 heures à 19h15, a eu lieu une réunion publique, dans la salle des fêtes d'Epaux-Bézu, dans le cadre de l'enquête publique concernant la nouvelle autorisation d'exploitation du centre de traitement des déchets de Grisolles, qui n'était que provisoire depuis l'arrêté du préfectoral de mars 2011.
Trois grosses heures d'informations techniques et de "débats", qui ont plutôt ressemblé à un dialogue de sourds.
Comme on pouvait s'y attendre, les échanges se sont focalisés sur le problème des odeurs qui polluent littéralement la vie quotidienne des riverains installés à Epaux-Bézu, Bonnes-Valyn et Grisolles depuis un peu plus de un an. Alors que l'arrêté préfectoral initial autorisant l'exploitation du centre stipulait qu'aucune odeur ne serait permise et que de plus en plus de plaintes sont adressées à Valor'Aisne... alors que l'exemple du centre d'Allemant, près de Soissons, montre que ces nuisances sont connues et graves (certains médecins font un lien entre l'exploitation du centre et la recrudescence de certains types de cancers), il semble que l'exploitant ne prenne pas la mesure du problème et la colère de la population n'a pu échapper aux trois commissaires enquêteurs présents hier.
A l'issue de la réunion, la seule information concrête, mais qui est loin de satisfaire les habitants est l'annonce d'une étude, pendant un an, des causes des odeurs...


Le directeur de Valor'Aisne, Monsieur Jérôme Littière
Nous vous engageons donc vivement à venir exposer votre point de vue et faire part de vos mécontentements auprès du commissaire enquêteur, lors des deux séances à Epaux :

- vendredi 21 décembre, de 15h30 à 18h30
- samedi 12 janvier, de 9h à 12h


Les trois commissaires enquêteurs

 


Ajouter un commentaire

Reunion publique

15:24, 16/12/2012 .. Publié par Renard gris
Une petite erreur s est glissée dans votre commentaire concernant la tenue de la réunion publique. Ce ne sont pas trois commissaires enquêteurs qui étaient présents mais bien quatre, trois C-E titulaires et le C-E suppléant., soit l intégralité de la commission d enquete.

Réunion autour du cas Grissoles

16:13, 16/12/2012 .. Publié par Ramuntcho Matta
Bonjour
N'étant pas coutumier de ce type de réunion plusieurs choses m'ont frappée.
1-la parti pris du commissaire-enquéteur clairement "défenseur" de l'entreprise.
2- l'entreprise qui semblait pas du tout maitriser la situation.
Si je demande a un chirugien de m'operer: j'attend de lui une cicatrisation parfaite.
Je n'ose imaginer un pilote d'avion qui, avant d'atterir, demanderais aux passager leurs avis....
3- je me demande, au niveau européen quelle est la distance minimum légale d'un centre de la sorte et des habitations.
5- nous sommes ici face a une mise en danger de la santé d'autrui .
A moins avis il faut donner 3 mois a l'entreprise afin de regler les problèmes et passer ce délai ce sera a la justice de déterminer la responsabilité de chacun.

Le principe de responsabilité s'adresse a tous , et a mon humble avis nous sommes face a une situation pour le moins interessante.

N'oublions pas l'exemple de l'italie où la gestion des déchets a conduit a certaines dérives.

enquêtes publiques: une achetée, une gratuite

20:20, 16/12/2012 .. Publié par Benoît
Samedi 15 décembre 2012 à 15h30 se tenait une réunion publique à la salle communale de la commune d’Epaux-Bézu, concernant l’enquête publique en cours sur l’installation de stockage de déchets non dangereux de l’éco-centre de la Tuilerie de Grisolles.

D’emblée, le commissaire enquêteur a demandé de laisser la parole aux personnes présentes jugeant que les associations bénéficiaient d’autres instances pour s’exprimer. Il a ajouté que l’enquête publique était « un grand moment de démocratie » ce qui n’a pas manqué de faire réagir l’assemblée. En effet cette seconde enquête publique intervient alors que la première a été jugée irrecevable compte tenu du manque de motivation. La première enquête publique pour laquelle de nombreuses personnes s’étaient déplacées, il y a quelques années, a été très mal vécue par la population locale qui pensait que ses observations seraient prises en compte. La remarque du commissaire enquêteur citée ci-dessus a été accueillie comme une véritable provocation.
Je suis très étonné des indiscrétions et déclarations du commissaire enquêteur qui a dévoilé publiquement, par exemple, les résultats de l’enquête de l’Agence Régionale de Santé au sujet de l’installation de stockage d’Allemant, (suite à un courrier des médecins du canton d’Anizy signalant une inquiétude à vivre à proximité d’un centre d’enfouissement), prenant clairement position en faveur de l’exploitant à plusieurs reprises pour rassurer l’assemblée présente.

Lors de cette réunion publique, plusieurs personnes ont formulé leur mécontentement concernant l’attitude maladroite et ironique du commissaire en question, ce dernier ayant manifesté un comportement ressenti comme « inadapté » compte tenu de l’historique de ce site (jugement administratif et pénal contre Valor’aisne). je partage pleinement la colère et le ressenti de plusieurs personnes présentes dans l’assemblée laissant planer le sentiment d’un parti pris par ce commissaire enquêteur.

La fonction de commissaire enquêteur ne peut se concevoir sans une véritable indépendance.
Il est indispensable de participer à cette enquête publique sur tout les points techniques mais aussi pour continuer à affirmer que nous sommes des citoyens en attente de transparence et d'exemplarité sur l'eco-centre de Grisolles qui est financé avec de l'argent public.

Benoît Périn,





Commentaire sans titre

21:22, 16/12/2012 .. Publié par Benoît
rappel de l'arrêté préfectoral concernant l'éco centre de valor'aisne"Les dispositions nécessaires sont prises pour que l'établissement ne soit pas à l'origine de gaz odorants, susceptibles d'incommoder le voisinage, de nuire à la santé ou à la sécurité publique".

pour mémoire..

22:16, 17/12/2012 .. Publié par Benoît
Il n’a pas échappé à la Chambre Régionale des Comptes de Picardie qui note dans son rapport de juillet 2010 (paragraphe projets par rapport aux préconisations départementales et nationales ): « Le plan départemental révisé en 2008 préconise de nouveaux objectifs à l’horizon 2012, puis 2017, notamment le stockage avec valorisation énergétique du biogaz. Les nouvelles dispositions législatives et réglementaires, qui ont entraîné une forte augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes pour les déchets non valorisés, apparaissent moins favorables à la solution du stockage retenue pour le traitement des déchets résiduels dans l’Aisne, même si Valor’Aisne fait valoir que le biogaz permet également une valorisation énergétique avec des coûts qui seraient moins importants malgré la hausse différentielle de la TGAP et qu’il est prévu aussi au centre de Grisolles, un espace pour accueillir, à l’avenir, une installation de traitement de la matière organique ».


rectificatif

18:53, 19/12/2012 .. Publié par Benoît
Suite à l'une de mes interventions ci-dessus utilisant un raccourci (jugement administratif et pénal contre Valor’aisne) je précise à ce sujet que le tribunal administratif s'est prononcé à l'époque contre l'arrêté préfectoral et que la juridiction pénale a rendu son jugement à l'encontre d'un ancien habitant de Grisolles (qui par ailleurs a été également Maire de cette commune). Au final, Valor'aisne a gagné sur toutes les affaires déjà jugées. Voilà qui est plus précis.

Ce jour

19:44, 21/12/2012 .. Publié par ramuntcho Matta
Ce jour le commissaire enquèteur m'a fait l'aveu qu'il existait des techniques qui permettaient d'éliminer totalement les odeurs.
Et que ces techniques avaient un cout.

Libre a l'entreprise de les employer....

Il a dit aussi que la présence de l'entreprise etait, selon lui, incompatible avec un centre de bien-etre comme Lizieres....

{ Page précédente } { Page 30 sur 191 } { Page suivante }
Accueil
Archives
Album photos
Ecrivez-nous
Flux RSS

Rubriques

Agenda
Alerte odeurs Grisolles
Associations
Boîte à idées
Contributions des Palusiens
Ecole
Etat civil
Histoire du village
Le blog
Municipalité
Petites annonces
Pratique
Promenades
Questions et Réponses
Vie du village


Derniers articles

• Les compte-rendus des conseils municipaux
• Dotation de masques grand public
• Info CET GRISOLLES
• Ils sont venus au monde
• Ils nous ont quittés
• Tarifs de location de la salle des fêtes du village
• Ils se sont mariés
• (Mauvaises) odeurs toujours...
• Belles photos
• Brocante 2013
• La brocante côté livres
• Fête des voisins
• Un communiqué de Valor'Aisne
• Compte-rendu de l'Assemblée générale Vivre à Grisolles
• Troc vert du 14 avril
• Concert à Epaux-Bézu
• Troc vert !
• Chasse aux oeufs
• Enquête publique sur BOA flexible
• Info école
• Neige
• CET de Grisolles : odeurs
• D'où vient l'eau potable d'Epaux ?
• Rando des neiges (bien arrosée)
• Voeux de la municipalité
• CET de Grisolles : pour les retardataires
• Tous nos voeux
• Festivités de Noël, 2ème épisode
• Festivités de Noël, 1er épisode
• Réunion publique sur le CET de Grisolles : un dialogue de sourds

 :  

Menu

Le portail de l'administration française
Communauté de communes
Fan d'Epaux-Bézu
Ecole d'Epaux
Mobilisation pour l'école
Alerte Grisolles
VoirSeries
Film Streaming
Streaming vf
Serie Streaming

<%letter%>